Votre panier est vide

n° 107 - 2021

ÉPUISÉ : Ce n° n’est plus disponible Monoparentalité, une situation qui réclame attention

Le parent qui élève seul son ou ses enfants est le plus souvent une femme qui connaît une précarité multiple. La monoparentalité est marquée par des inégalités de genre et des inégalités sociales. Une attention particulière est davantage portée aujourd’hui à ce groupe cible pas assez soutenu et parfois culpabilisé de ne pas être un parent suffisamment bon, équilibré ou un usager suffisamment actif sur le plan de son insertion sociale et professionnelle.

Éditorial

La monoparentalité est aujourd’hui devenue banale. Elle représente une des principales formes familiales dans nos sociétés avec l’évolution des moeurs et la multiplication des couples qui se séparent.

Au quotidien, cependant, il n’en reste pas moins qu’il n’est pas toujours simple d’élever seul.e un enfant et, a fortiori, plusieurs enfants. Exercice d’équilibriste où il faut sans cesse jongler avec le temps, les tâches multiples et variées du ménage, l’éducation des enfants, le budget, le travail ou autres occupations et obligations, ...

Par ailleurs, les femmes sont surreprésentées dans ces familles puisque ce sont elles, les mères, qui ont le plus souvent la garde principale, voire totale, des enfants. Monoparentalité négociée, choisie, défendue, parfois âprement revendiquée ou monoparentalité subie, imposée par l’histoire familiale, l’absence du père, sa défection, sa tendance à la violence, elle reste donc avant tout une affaire de femmes mais aussi de représentations. Notre société fonctionne et raisonne encore largement selon le modèle du schéma familial classique avec ses rôles genrés traditionnels, et les professionnels de l’aide et de la santé n’y échappent pas ! Ils laissent encore trop souvent ces représentations imprégner, guider leurs accompagnements.

On sait aussi que, de manière générale, les femmes sont plus exposées que les hommes au chômage et à la pauvreté. Le fait qu’elles soient toujours d’abord représentées dans leur rôle de mères joue certainement sur les inégalités en matière d’emploi. Cela est encore plus vrai pour les femmes qui sont en situation de monoparentalité. Beaucoup vivent avec un budget serré, d’autant que les pères négligent fréquemment de s’acquitter de leurs obligations alimentaires. Elles sont aussi nombreuses à souffrir d’isolement, à manquer de réseau soutenant et de perspectives au-delà de leur fonction maternelle ; certaines sont au bord de l’épuisement. Celles qui connaissaient déjà des inégalités sociales se retrouvent évidemment encore davantage démunies que ce soit pour un coup de pouce financier, des conseils juridiques, la garde des enfants.

Ces mamans solos, qui sont souvent des mamans courage, sont un public qui mérite attention ! Ce dossier souligne cette nécessité. Il fait aussi l’écho de projets plus spécifiquement adressés aux familles monoparentales, qui témoignent d’une préoccupation grandissante des acteurs politiques à l’égard de ce public. Elle n’est toutefois pas encore suffisante car les réponses doivent être plus structurelles, ce que pointent quelques articles. Celles-ci poussent à davantage tenir compte – en matière de structures d’accueil de la petite enfance, d’insertion socioprofessionnelle, d’activation vers l’emploi, etc. – des contraintes auxquelles ces familles sont confrontées mais plaident aussi pour un accompagnement des séparations conjugales avec enfants par le biais d’une médiation automatique et obligatoire, pour sortir de l’arbitraire et des rapports de force dans lesquels nombre de parents se séparent, au détriment bien souvent des mères ...

Colette Leclercq & Romain Lecomte

Sommaire

- Les épreuves multiples de la monoparentalité - Martin WAGENER (interview)

- Un risque accru de pauvreté pour les familles monoparentales : focus sur la Wallonie - François GHESQUIÈRE

- La Maison Ouverte. Halte-Accueil sociale pour parent(s) et enfant(s) - Isabelle VAN DOOREN & Laurence DELSAUX

- Le projet Miriam, une innovation sociale au sein des CPAS ? - Martin WAGENER & Carole BONNETIER

- L’accompagnement des mamans solos au CPAS de Mons. Mise en application du projet Miriam - Muriel GALLEZ (interview)

- Le vécu des mères solos allochtones dans et hors Covid. Etude du Collectif des Femmes - Amancay EGAS Torres, Deogratias BUGANDWA Mungu Akonkwa, Domitille NDUWIMANA, Christiane DEWAN

- « Seul.e avec enfant(s) », un site qui centralise l’information à destination des parents solos - Pauline DELBASCOURT

- Dynamiques relationnelles parent-enfant en contexte de monoparentalité - Stéphanie HAXHE (interview)

- Bébé Accueil : accompagner les mamans fragilisées pendant et après la grossesse - Natascha KÖCHLI

- Une bulle de répit pour les familles monoparentales - Lola Peterkenne & Patrick GAGLIARDI

- La Maison des parents solos. Une bulle d’air pour les familles monoparentales - Sarah PARISEL

- Cahier de revendications des « Mamans Solos » - Justine AERTS


HORS DOSSIER (rubrique COUP D’OEIL) :

- Les CPAS, dernier rempart contre la pauvreté : mission impossible ! Démonstration... - François PLANCHON Article en libre accès !!

- Covid 19 et travail social. Quels impacts ? Recherches documentaires et enquêtes de terrain menées par de futurs assistants sociaux - Article collectif

- Parents avec enfant(s) autiste(s) : un défi et des besoins particuliers - Cinzia AGONI


ILLUSTRATION DE LA COUVERTURE :

- Rebecca Cool Plus d’infos sur l’artiste

Articles

La pair-aidance dans les domaines de la santé mentale et de la précarité en Belgique francophone. Apport, enjeux et formation

retour au sommaire du n°92 "Quand les pairs deviennent ressources" Auteur(s) : France DUJARDIN Pascale JAMOULLE Lolita SANDRON Service des Sciences de la Famille, UMONS, Faculté des Sciences Psychologiques et de l’Education Premières lignes : Cet article relate le processus de pair-aidance (...)

Moyens de paiement