Élément ajouté au panier

93 - L’accroche - 2017

Comment accrocher des personnes qui, en dépit de leurs besoins, ne sont pas en demande d’aide ? Comment instaurer, puis maintenir le lien avec elles pour faire émerger une envie, une demande, pour les (ré) inscrire dans un processus de changement ? Pour tenter de relever le défi, des professionnels ont adapté leurs modalités d’intervention et développé d’autres moyens d’approche...

Éditorial

Comment accrocher les personnes aux dispositifs d’aide qui leur sont destinés ? Comment les amener à être preneuses, participantes, impliquées ? Par quelles voies les emmener dans la dynamique de changement qui pourra améliorer leur situation, les sortir de leur isolement, leur redonner une dignité et une place dans la société ?

De nombreuses structures sont confrontées de manière récurrente à la difficulté de faire venir les personnes, de les faire participer, adhérer au processus - à moins qu’elles n’y soient contraintes - et elles déplorent également les abandons et les absences répétées. Cette problématique, au cœur du travail social, interpelle et invite à s’interroger. En premier lieu, sur ce qui fait obstacle du côté des publics-cibles. Les raisons semblent multiples et mêlées. Les per- sonnes peuvent être dans le déni de leurs problèmes, être animées par la honte, avoir d’autres priorités, craindre un nouvel échec, subir des pressions de leur entourage ou même ignorer que ces aides et services existent et qu’elles y ont droit, ...

En second lieu, l’interrogation appelle à la remise en question des pratiques d’approche, d’accroche, d’ancrage... Ainsi, face à ces publics « en rupture », des services, des travailleurs sociaux ont développé d’autres manières de faire, d’autres méthodologies. Elles visent à aller-vers, à prendre en compte les besoins immédiats, à s’appuyer sur tous les ressorts mobilisables, sur toutes les compétences, à rassurer, à valoriser, à faire preuve de souplesse, de patience, de créativité... Mais surtout elles investissent dans le plus accrocheur et le plus fondamental, le lien !

Au-delà, le décrochage questionne notre société qui est de plus en plus excluante et notre système d’aide qui crée des ruptures là où il pense mettre de la solidarité. Les personnes en besoin sont parfois dans la méfiance, voire la défiance à l’égard de ceux qui prétendent vouloir les aider ; et certaines, comme le démontre l’article de Philippe Warin qui clôture ce dossier, finissent par être dans la non-demande, par lassitude, par épuisement ; voire par choix, quand elles estiment que ce qui leur est proposé ne fait pas sens pour elles, semble injuste ou déséquilibré.

*** L’idée de ce dossier nous vient d’une discussion avec Aurélie Jeanfils et Dimitri Missotten, alors en pleine préparation d’une journée d’études organisée à l’occasion du cinquantième anniversaire de la « Maison Familiale », maison d’accueil pour sans abris où ils travaillent l’un et l’autre. Mise sur pied avec le soutien du CEDS de la Province de Liège, cette journée avait pour fil rouge la "co-construction dans l’urgence au quotidien". Pour notre part, nous y avons vu un autre fil conducteur, l’accroche, que nous avons tissé de manière transversale. Vous retrouverez dans ce dossier les contributions à la journée de : A. Jeanfils & D. Missotten, A. Mercuel, J. Bracke, V. Brouwers & M. Siquet.

Sommaire

DOSSIER :

- "Binding first", la création du lien et ses médiations, ressorts de l’accroche - Dr. Alain MERCUEL (interview)

- "La Fontaine", point d’accroche pour l’accès aux soins en santé mentale - Murielle SIQUET et Vinciane BROUWERS

- L’accroche aux soins et la mise en réseau de l’usager précarisé en situation de crise. Le case-management au départ d’un service d’urgences psychiatriques
- Julie BRACKE

- L’acceptation de l’alcool en maison d’accueil, un outil pour créer du lien - Aurélie JEANFILS et Dimitri MISSOTTEN

- L’accueil de femmes en addictologie : une question d’accroches, entre aller-vers et guider-vers ? - Carine MUTATAYI

- Le travail d’accroche auprès de mineurs étrangers en grande précarité : l’art-thérapie pour aller à la rencontre de l’autre - Marie GOURMELON

- L’association Accroche à la recherche de nouveaux modèles pour l’insertion des 18-25 ans - Philippe SPRAUEL et Thomas GREMAUD

- Le football comme outil d’accroche de jeunes d’un quartier d’Anderlecht - Thierry PASTUR

- L’intervention sous contrainte judiciaire : mission impossible ? Quelques pistes pour susciter l’engagement - Sandra DELLA FAILLE

- Accrocher un public en désaffiliation : le SIS entre accompagnement individuel et approche collective - Laure DELBASCOURT et Noémie VAN BRABANT (interview)

- Comment favoriser d’emblée l’accroche de publics fragilisés ? Quelques techniques pour améliorer ses compétences lors d’entretiens individuels ou d’animations collectives - Stéphane BERTRAND

- Entrer en formation d’alphabétisation. Quelques clés d’accroche - Delphine CHARLIER et Christine THOMÉ, avec la participation de Thida SEWIN

- Renforcer l’accroche et lutter contre le décrochage des personnes en formation dans le secteur des CISP - Eric MIKOLAJCZAK et Véronique DUPONT

- Une Rampe pour accéder aux métiers du bâtiment - Jean-Luc PIERSON

- Le non-recours par non-demande : le besoin « d’une politique du citoyen » - Philippe WARIN


HORS DOSSIER (rubrique COUP D’OEIL) :

- Des éducateurs spécialisés dans le bain du management - François COPPENS

- L’hygiène, une question difficile à aborder mais pas un sujet tabou - Colette LECLERCQ

- Caravane Pour la Paix et la Solidarité : une asbl pour défendre les femmes au Nord comme au Sud victimes de violences - Colette LECLERCQ

Prendre soin de soi... un itinéraire vers le bien-être

Article issu du n°60 de la revue l’Observatoire : "Davantage de Bien-être pour les publics précarisés " Auteur(s) : BAILLY Karine Assistante sociale. CPAS de La Louvière Mots-clés : Bien-être - soin de soi - image de soi - précarité - centre public d’aide sociale - insertion sociale - loyauté (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal