Votre panier est vide

n°77

Le devoir de discrétion des aides familiales au domicile

retour au sommaire du n°77 "Le secret professionnel (partagé)"


Auteur(s) :

Nicolas PIETTE Directeur des Soins Infirmiers & de l’Aide aux Familles CSD – Réseau Solidaris, Liège


Premières lignes :

Le métier d’aide familiale n’est pas chose aisée, il comprend un champ d’actions très vaste. La déontologie, et plus précisément le respect du devoir de discrétion, est un des aspects délicats de cette fonction. L’aide familiale doit distinguer ce qui relève de la confidence et qu’elle doit garder pour elle seule, de ce qu’elle doit partager avec ses collègues et/ou autres intervenants du domicile pour la qualité de la prise en charge. Pour faire face à ces risques potentiels, notre CSD a mis en place différents outils afin de préparer et d’accompagner au mieux nos travailleurs de terrain.


Mots-clés :

Aide familiale, secret professionnel, confidences, déontologie, formation, outils

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

Moyens de paiement