Votre panier est vide

n° 41 - 2003/2004

Formation des assistants sociaux et réalités professionnelles

Uniquement sur CD

Quelle formation proposent les écoles sociales en Belgique ? Comment préparent-elles leurs étudiants, futurs assistants sociaux, à ce métier difficile et passionnant ? Quelle est la spécificité de la formation ? Quelle est la spécificité de la profession ? Forment-elles plutôt des généralistes ou plutôt des spécialistes ? Comment pratiquent-elles la supervision ? Comment enseignent-elles l’éthique ? Comment répondent-elles aux pressions qui touchent au caractère même du travail social : le sécuritaire, la polyvalence, la concurrence, la rentabilité (...) ?

Éditorial

De plus en plus, le social s’étend, s’élargit, se décline dans des secteurs et à l’intérieur de cadres divers, variés. De plus en plus fréquemment, également, il est exercé par un éventail d’acteurs, d’intervenants qui ne sont pas spécifiquement des assistants sociaux. Que faut-il penser de cet élargissement qui tend parfois à brouiller les frontières et les cadres de référence de l’action sociale mais surtout qu’en pensent les écoles sociales et comment préparent-elles les étudiants, futurs assistants sociaux, à ce terrain en mouvance ? Cours de méthodo, de philo, de déonto, de psycho, de socio, de droit, pratique professionnelle et supervision... Que proposent les écoles ? Quelle formation ? Quels contenus ? Quelles spécificités ? Quelles adaptations ? Quelles réponses aux évolutions de la société ?

De ces interrogations mais surtout des réponses proposées dans ce dossier, il ressort une chose qui me semble essentielle : les écoles sociales ont en commun ce souci de faire naître chez leurs étudiants, qui seront les professionnels de demain, le réflexe éthique qui leur permettra de garder le cap contre vents et marées, le réflexe du questionnement permanent. Qui ? Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?

Voilà pour les idées de ce dossier. Quant à sa mise en oeuvre, elle a débuté par une rencontre informelle suivie d’une mise au net à l’occasion de réunions avec les directions des écoles sociales auxquelles L’Observatoire fut convié... Puis, il y eut encore, à l’initiative de celles-ci, la création d’un site de travail permettant le postage des articles au fur à et à mesure de leur rédaction, de manière à favoriser des lectures croisées, des échanges de vues, des textes rebonds... L’idée était bonne mais elle n’a pas donné toute la dynamique escomptée... Chaque école a joué le jeu selon ses priorités, ses choix. Certaines se sont étendues, d’autres ont renoncé mais toutes étaient invitées à contribuer à ce dossier qui voulait dire toute l’importance d’une formation de base solide pour exercer, avec coeur et rigueur, la profession d’assistant social, un métier difficile et passionné.

Colette Leclercq

Sommaire

- La formation en service social : histoire, enjeux et perspectives - Christian MAILIER, Anne VAN GORP

- Assistant social... Machiavel aurait pu en suivre les cours… - Jean-Pierre KEIMEUL

- Descriptif de la formation. Une fiche d’études réactualisée et une validation européenne - J. DEVILLERS

- La formation de base des assistants sociaux. Perspectives, atouts, limites pour l’exercice du métier d’AS. Les chantiers ouverts pour la formation continue - Viviane SKA

- Profils & motivations des étudiants futurs assistants sociaux - Annette BOULANGE, Marie-Paule CHAPELLE, Patrick MAES, Christine MAZY, Nicole SMETS

- Pour une topographie du métier d’assistant social - Philippe CRUCIFIX, François CRISPEELS

- Une identité professionnelle tout à la fois forte et modulable - Interview de Maggy THOMAS et Marie-France HAYET

- La première confrontation au métier : un moment clé de la formation - Véronique ALBERT

- La supervision en travail social - Martine BRIERE

- La supervision comme dispositif professionnalisant - J. FOUCART

- Philosophie, déontologie, éthique... Approcher la notion de valeurs - François ISTASSE

- La déontologie, un incontournable de la fonction au service d’une profession - C. DENEUMOUTIER, M. HENIN, F. JANUS, F. LALAOUI

- Un code déontologique des valeurs éthiques et des principes méthodologiques - Rosalba COMANDO

- Etre assistant social ou se situer à l’intérieur d’un tiraillement - B. HEINRICH

- Le travail en équipe pluridisciplinaire - Claire LEIDER SOYEUR

- Une formation réflexive des assistants sociaux : une expérience d’interdisciplinarité à l’IESSID - Thomas ARMAS, Catherine BOSQUET, Sylvie COLIN, Géraldine GUILMOT, Mina HAMDANI, Martine HANOCQ, Sophie LAMBERT, Claire LEIDER SOYEYR, Jean-Marc DE STREEL, Claudin LELEUX, Michel ROMAINVILLE, Sylviaa SCULIER, Benoît STOFFEN

- Pourquoi former les assistants sociaux à l’informatique ? - André VANDER BEKEN

- « Faut-il être diplômé ’AS’ pour faire du social » - interview de Catherine BOSQUET et Bernard HENGCHEN

Articles

Arts de faire émancipateurs : le travailleur social, cet artisan du lien

retour au sommaire du n°94 "La confiance au coeur du travail social" Auteur(s) : Delphine t’SERSTEVENS, Enseignante-chercheuse dans la formation d’assistant social à HELMo-ESAS Mélanie VANDELEENE, Enseignante-chercheuse dans la formation d’assistant social à HELMo-ESAS Premières lignes : Cet (...)

Moyens de paiement