Votre panier est vide

n°68

Quel accompagnement et quelle formation pour les soignants confrontés à l’annonce de diagnostics aux parents d’enfants gravement malades ?

Article issu du n° 68 - Annonce du handicap de l’enfant


Auteur(s) :

Isabelle LAMBOTTE Psychologue clinicienne, psychothérapeute, assistante ULB

Lotta De COSTER Psychologue clinicienne, docteur en psychologie, professeur-ULB

Françoise De GHEEST Psychologue clinicienne, assistante ULB


Résumé :

Dans cet article, les auteurs abordent tout d’abord la souffrance des professionnels dans le cas d’annonce de diagnostics graves en pédiatrie. Pour mieux comprendre le vécu spécifique des soignants les auteurs se réfèrent aux notions de « traumatisme psychique » et de « ressources adaptatives ». L’importance d’un accompagnement institutionnel est ensuite soulignée. Celui-ci peut se décliner en différentes formes complémentaires : travail en équipe, supervision, groupe de parole, soutien psychologique et formation continue. En s’appuyant sur une recherche-action, les auteurs présentent un exemple de formation spécifique autour de l’annonce de diagnostics graves. Celle-ci invite les soignants à réfléchir sur les fonctions possibles de l’annonce auprès des parents et celle de l’équipe soignante aux différents moments-clés de l’annonce.


Mots clés :

annonce, diagnostics graves, enfance, soignant, accompagnement, formation.

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Parle à mon corps ; l’inceste l’a rendu sourd » : de la nécessaire évolution d’une pratique au service des mineurs victimes d’abus sexuels au sein de leur famille

retour au sommaire du n°80 "Le corps dans l’intervention (psycho)sociale" Auteur(s) : Samira Bourhaba Directrice du service Kaleidos, Liège Premières lignes : Engagés depuis une dizaine d’années dans l’aide aux mineurs victimes d’abus sexuels intra-familiaux et/ou mineurs auteurs de conduites (...)

Moyens de paiement