Votre panier est vide

n°100

Former à une écriture efficace qui fait sens

retour au sommaire du n°100 "Ecrire dans le social"


Auteur(s) :

interview par C. Leclercq

Cristos STAMATOPOULOS Coach de vie et coach professionnel, titulaire d’une maîtrise en Sciences Politiques et d’un EMBC (Executive Master en Business Coaching) délivré par l’UCL


Premières lignes :

Quel que soit le secteur qui les occupe, les travailleurs sociaux auront à s’acquitter de tâches d’écriture. Cependant, tous ne sont pas à l’aise dès lors qu’il faut prendre la plume ou saisir le clavier. Pour certains, cela ressemble à une épreuve et les renvoie sur les bancs de l’école dont ils n’ont pas gardé que de bons souvenirs. Pour d’autres, écrire représente la part administrative et laborieuse de leur travail, celle qui les ennuie, leur vole du temps d’accompagnement auprès des bénéficiaires. Pour d’autres encore, c’est plutôt un plaisir mais ils avouent qu’ils ne savent pas toujours par quel bout commencer et qu’ils ont parfois tendance à noircir des lignes et des pages ne sachant pas non plus où s’arrêter...


Mots-clés :

écrits professionnels, formation, coaching, techniques de l’écrit, stratégies d’écriture, écriture commune

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Un enfant sur quatre souffre de déprivation matérielle en Wallonie

retour au sommaire du n°84 "Besoins primaires dans un contexte d’opulence" Auteur(s) : Anne-Catherine GUIO Chercheuse au LISER (anciennement CEPS/INSTEAD), Luxembourg Premières lignes : En Belgique, la pauvreté concerne un grand nombre d’enfants, bien que dans une proportion différente suivant (...)

Moyens de paiement