Élément ajouté au panier

69 - Temps & temporalités du Social - 2011

Premier constat. Quelle que soit la thématique abordée par l’Observatoire, la question du temps se trouve posée. Second constat. Très présente, très prégnante tant en chambre dans les réflexions autour d’un décret, par exemple, que sur le terrain dans les réunions d’équipe, la question du temps est pourtant rarement étudiée et même conscientisée. D’où l’idée de ce dossier sur le temps ou plutôt les temps et les temporalités qui sont à l’oeuvre dans le secteur de l’action sociale.

Éditorial

Premier constat. Quelle que soit la thématique abordée par l’Observatoire dans ses dossiers, la question du temps se trouve posée. Il faut limiter le nombre de nuits en maison d’accueil pour éviter que les personnes ne s’ installent dans une situation d’entre deux. Ne faudrait-il pas envisager plus tôt la solution de la famille d’accueil pour ces enfants dont les parents originels semblent se désintéresser complètement ? La charge de travail est telle que nous ne savons plus consacrer autant de temps que nous le souhaiterions au relationnel. Le vieillissement de la population implique qu’il y aura à l’avenir de plus en plus de personnes âgées dépendantes. Les détenus vivent au rythme de l’administration pénitentiaire qui décide pour eux de l’heure du lever, du repas, de la gym, de la douche, des relations intimes... Plus les personnes sont éloignées de l’emploi, plus leur parcours de réinsertion risque d’être long. A force de tout faire dans l’urgence, nous prenons des risques.

Second constat. Très présente, très prégnante tant en chambre dans les réflexions autour d’un décret, par exemple, que sur le terrain dans les réunions d’équipe, la question du temps est pourtant rarement étudiée et même conscientisée.

D’où l’idée de ce dossier sur le temps ou plutôt les temps et les temporalités qui sont à l’oeuvre dans le secteur de l’action sociale. Le pluriel est en effet de mise dès lors qu’il n’est plus simplement question d’horloge mais de manières d’envisager cet espace au sein duquel nous nous mouvons et organisons nos actions et interactions avec les autres et le monde qui nous entoure. Les temporalités sont humaines, culturelles, elles évoluent avec la société dans laquelle nous vivons et suivant les rapports passé - présent -futur qu’elle aménage ou privilégie. Elles sont aussi éminemment subjectives car elles varient suivant la place que l’on occupe dans cette société, selon que l’on est de son temps ou que l’on a passé l’âge, que l’on a trop peu de temps ou que l’on trouve le temps long, etc. Les temporalités sont multiples mais aussi multidimensionnelles : entre l’urgence avec laquelle l’usager attend parfois réponse à sa demande, le long terme sur lequel l’intervenant social veut agir, l’événementiel dont s’empare le politique pour faire entendre sa voix, le transitionnel dans lequel s’engage le jeune en formation, il y a toute une palette de possibles.

Ce dossier est une invitation à arrêter le temps, le temps de réfléchir au temps qui passe et à la manière dont il façonne nos modes d’action, nos références, nos relations aux autres. Si nous comprenons mieux les différentes temporalités qui peuvent entrer en jeu et parfois en conflit dans notre vie et dans celle de ceux que nous croisons, assurément, du temps, nous en gagnerons !

Colette Leclercq

Sommaire

INTRODUCTION

- Quel temps fait-il aujourd’hui ? A quelle vitesse vivons-nous ?- Jean-Pierre BOUTINET


LE TEMPS DU SOCIAL

- “Mon temps n’est pas le vôtre !” : les temporalités à l’épreuve des politiques publiques" - Didier VRANCKEN & Rachel BRAHY

- Le temps des usagers. Du temps en boucle au temps partagé pour construire ensemble un avenir meilleur - Interview de Monique COUILLARD

- Eclairage philosophique : quand nous rencontrons-nous ? - Bertrand BOUCKAERT

- Le temps du social au croisement de temporalités divergentes - Ricardo CHERENTI

- Le temps des professionnels. Sale temps pour les intervenants de première ligne ! - Interview de Thierry GLARNER


LES TEMPORALITES DANS LE SOCIAL ?

- Mise en récit d’un temps long : de la translation à la transmission dans l’intervention sociale auprès des personnes de la rue - Emmanuel NICOLAS

- Temps des professionnels, temps des usagers dans un contexte d’urgence- Interview de Brigitte COLLARD & de Eric ADAM

- A l’heure de l’insertion socio-professionnelle : le temps de Devenirs (asbl) - Interview de Yolande HUPPE & Erika BENKÔ

- L’enfermement des jeunes : un temps entre parenthèses et paradoxes - Alice JASPART (Article PDF en vente)

- Comment faire de la prévention dans une société de l’immédiateté ? - Julien NEVE

- Le temps et les psychothérapies d’enfant - Jean-Yves HAYEZ

- Educateurs spécialisés : le partage d’un quotidien appelé à durer - Emmanuel RENARD

- Parcours migratoires et intervention sociale : entre patience et urgence, un parcours du combat-temps ! - Marylène VAN LAETHEM

- Une approche psychosociale avec les migrants : du temps liquide au temps contenant - Raphaëlle DELIEGE

- Temps fort du médiateur, temps mort d’une politique. Ethnographie des politiques de médiation interculturelle dans les hôpitaux - Fabrizio CANTELLI

- Vivre ou travailler en Maison de repos : le temps est-il compté ? - Marie-Thérèse CASMAN


TEMPS ET MANAGEMENT

- Hors limite, hors délai ! Managers, rien ne sert de courir, il faut partir à temps... - Raja NOUALI & Glenn MARLIER

- Le secteur non marchand à l’épreuve du temps - Jacques SEPULCHRE

Bonus

A LIRE

Aux rythmes de l’enfermement : enquête ethnographique en institution pour jeunes délinquants de Alice Jaspart aux Editions Bruylant, 2015

Les éducateurs sur l’échiquier des professions

retour au n°63 de la revue l’Observatoire : "Educateurs spécialisés : spécificité & formation" Auteur(s) : FRANSSEN Abraham Docteur en sociologie. Professeur de sociologie aux Facultés universitaires Saint Louis & Directeur-adjoint du Centre d’études sociologiques - Membre de l’Institut de (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal