Votre panier est vide

n°91

Le stigmate de Thomas et la criminalisation des drogues

retour au sommaire du n°91 "Les préjugés ne sont pas inoffensifs"


Auteur(s) :

Sébastien ALEXANDRE

Directeur de la Fedito Bxl asbl (Fédération bruxelloise des Institutions pour Toxicomanes)


Premières lignes :

Les personnes « toxicomanes » sont dans notre société particulièrement stigmatisées, bien davantage par exemple que les personnes dépendantes à l’alcool, à des tranquillisants ou antidépresseurs, ... Cet article soutient que cette stigmatisation est, avant tout, le fruit de la criminalisation de l’usage des drogues, sur la base d’une illégalité construite il y a près d’un siècle pour des raisons en grande partie politiques et géo stratégiques. Une illégalité qui, en plus de produire de la stigmatisation et de l’exclusion, empêche la Belgique de se doter d’outils qui ont fait leurs preuves à l’étranger en termes de santé publique…


Mots-clés :

Personnes toxicomanes, drogues, criminalisation, stigmatisation, exclusion

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Radicalisation violente. Analyse et balises pour le travailleur social

retour au sommaire du n°86 "Radicalisme violent. Comprendre, prévenir au-delà de l’urgence" Auteur(s) : Younous LAMGHARI Chercheur-consultant en diversité culturelle et religieuse Résumé : Au moment où l’actualité met les projecteurs sur le terrorisme islamiste, cet article apporte un éclairage (...)

Moyens de paiement