La Maison des femmes d’ici et d’ailleurs. Passerelle pour l’émancipation

retour au sommaire du n°95 "Femmes et violences de l’exil"


Auteur(s) :

Interview par J-B. Leyh de

Sadia HAOUA, Khadija EL OUAKILI, Alice CROIBIEN, Latifa LARIBI, Leslie LAURENT, Hoda MOURTADA

Animatrices à la Maison des femmes d’ici et d’ailleurs


Premières lignes :

La Maison des femmes d’ici et d’ailleurs est un projet interculturel des Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) de Liège qui propose un lieu ouvert aux femmes de tous horizons. Il vise l’émancipation des femmes, l’égalité, la laïcité, la mixité et la solidarité.

Il s’agit d’une initiative citoyenne née de la volonté de femmes issues de l’immigration de bénéficier d’un lieu de rencontre et d’échange ainsi que d’apprentissage du français. Aujourd’hui, la Maison des Femmes leur propose d’autres activités telles que des cours d’informatique, des ateliers cuisine, des ateliers créatifs... Certaines activités sont mixtes.

Ce projet permet aux femmes d’élargir leur espace de vie et de relations, d’être actives dans la société où elles se sont installées, de découvrir d’autres cultures, de communiquer avec d’autres femmes. La Maison des femmes d’ici et d’ailleurs favorise l’émancipation et l’insertion des femmes d’origine étrangère.


Mots-clés :

Socialisation, émancipation, alphabétisation, autonomie, interculturalité

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal