Votre panier est vide

n°103

Il était une fois… L’analogie des contes pour éclairer les fins d’accompagnement en service de logements supervisés

retour au sommaire du n°103 "Comment se dessinent les fins d’accompagnement"


Auteur(s) :

Virginie MARCHAL

Responsable du SLS Mon Projet, systémicienne et accompagnatrice de changement

Avec le suivi rédactionnel de l’Observatoire


Premières lignes :

Cet article propose, pour aborder les fins d’accompagnement au sein de notre service de logements supervisés (SLS), une analogie avec les contes. Les contes se composent de personnages fondés sur des archétypes, forme de représentation structurant notre façon de percevoir, de donner sens a priori à des comportements divers. A partir d’analyses de cas, nous avons identifié de façon inductive quatre personnages, quatre rôles que pourront être amenés à endosser les personnes accompagnées : le chevalier, la princesse à sauver, la sorcière et l’ogre.


Mots-clés : Fins d’accompagnement, handicap, autonomie, récit, projet

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Parle à mon corps ; l’inceste l’a rendu sourd » : de la nécessaire évolution d’une pratique au service des mineurs victimes d’abus sexuels au sein de leur famille

retour au sommaire du n°80 "Le corps dans l’intervention (psycho)sociale" Auteur(s) : Samira Bourhaba Directrice du service Kaleidos, Liège Premières lignes : Engagés depuis une dizaine d’années dans l’aide aux mineurs victimes d’abus sexuels intra-familiaux et/ou mineurs auteurs de conduites (...)

Moyens de paiement