Votre panier est vide

n° 49 - 2006

Du Bénévolat au volontariat

Epuisé - pas de version CD

Les relations intimes qui existent depuis toujours entre le social et le bénévolat ont motivé ce dossier, de même que la mise en vigueur de la loi relative aux droits des volontaires au 1er août 2006. Et l’on note au passage le glissement du bénévolat au volontariat. Il y a dans ce changement d’appellation initié par la Plate-forme pour le Volontariat, un appel à davantage de reconnaissance, de considération, un désir de valorisation et un appel à une certaine professionnalisation.

Éditorial

Les relations intimes qui existent depuis toujours entre le social et le bénévolat ont motivé ce dossier, de même que la toute prochaine mise en vigueur de la loi relative aux droits des volontaires. Et l’on note au passage le glissement du bénévolat au volontariat. Il y a dans ce changement d’appellation initié par la Plate-forme pour le Volontariat, un appel à davantage de reconnaissance, de considération, un désir de valorisation et un appel à une certaine professionnalisation.

Le volontariat représente plus d’un million de personnes en Belgique tous secteurs confondus et même si l’action sociale n’est pas le secteur le plus couru - la branche "culture, sports et loisirs" restant en tête de peloton - , il représente dans l’ensemble une part non négligeable de ce qui constitue le capital social, la capacité d’engagement citoyen et solidaire, dont on sous-estime trop souvent l’ampleur.

Qu’il s’agisse d’associations dont l’objet-même repose sur le volontariat ou d’associations qui engagent aux côtés de leurs salariés quelques volontaires, toutes comptent sur ces personnes, retraitées, actives, en attente d’un emploi, désireuses d’apporter leur quote-part à la construction du monde et qui donnent de leur temps, ne fût-ce que quelques heures par semaine, par mois ou même par an.

Les postes qu’ils occupent sont très diversifés : secrétaire, trésorier, administrateur, public relations, comptable, webmaster, militant, accueillant, permanent, accompagnant, écoutant, formateur, animateur, visiteur...

Les associations savent davantage ce qu’elles cherchent en termes de profils, ce qu’elles attendent en termes de compétences, ce qu’elles demandent en termes d’engagement. Mais on pourrait dire que les volontaires sont, eux aussi, plus exigeants par rapport aux associations qui les engagent et la manière dont elles vont les intégrer, les gérer, les rétribuer... Le volontariat n’est en fait jamais complètement gratuit. Chaque volontaire voulant y trouver un quelque chose qui satisfera une part de lui-m ?ême, il est finalement plus de l’ordre du donnant-donnant que du donnant tout simplement.

Les volontaires tendent ainsi à devenir une catégorie de professionnels à part entière. Avec des règles, des codes, des procédures de sélection, de gestion, de supervision... et une loi qui les protè ?ge car professionnalisation rime aussi avec responsabilisation. Mais en regard de cette évolution, une question interpelle cependant : quelle place reste-t-il dans ce créneau pour ceux qui sont déjà exclus du monde du travail parce sans qualification particulière, sans expérience professionnelle à faire valoir, sans bagage suffisant que pour être promptement autonome ? Si l’on n’y prend garde, elle risque de rester résiduaire et pas assez reconnue, ni investie comme voie d’inclusion, quand bien même la loi s’est souciée d’encourager et de faciliter l’engagement volontaire de ces personnes, chômeurs et allocataires dépendants du CPAS ou de la mutuelle.

Colette Leclercq

Sommaire

- Evolution du volontariat en Belgique - Anne-Marie DIEU

- Une association de bénévoles qui perdure depuis plus de 30 ans, le CATI - Jerry VAN DE PUT

- La nouvelle loi sur le volontariat - Philippe VERDONCK et Christophe BOERAEVE

- Dernière minute et dernières modifications apportées à la loi relative aux droits des volontaires - Michel DAVAGLE

- Rôles économiques et ampleur du bénévolat associatif en Belgique - Sybille MERTENS

- Témoignages. L’Ouvre-Boîte, La Bulle, Télé-Accueil

- Le bénévolat, un pan important du travail associatif en général, de l’alpha en particulier - Catherine BASTYNS et Sylvie-Anne GOFFINET

- Le volontariat d’entreprise - Ariane MOLDEREZ

- Quelle représentation du volontaire auprès des pouvoirs publics ? - Marc NEDERLANDT

- Le recrutement des volontaires - Sophie DE MEEUS

- Attirer & retenir les jeunes bénévoles, une expérience canadienne - Colette LECLERCQ

- Formation & volontariat - Roland MOREL

- Témoignages. La Croix-Rouge (section locale d’Arlon), Sarah, St Vincent de Paul, Habitat-Services

- La gestion des ressources humaines salariées et bénévoles dans les associations - Catherine DAVISTER

- Professionnalisation, souplesse, consensus… - Interview de Gérard PIROTTON

- Le management associatif en France - Pierre BIRAMBEAU

Articles

Préparer la réinsertion sociale des personnes incarcérées. Quels apports de la médiation équine ?

retour au sommaire du n°85 "L’animal dans les champs du Social" Auteur(s) : Christopher VALENTE Psychologue clinicien, Doctorant en psychologie affilié au Centre Interdisciplinaire d’Analyse des Processus Humains et Sociaux (Université Rennes 2) et à l’Ecole Nationale d’Administration (...)

Moyens de paiement