Votre panier est vide

n° 24 - 1999

Détresse sociale, une réalité plurielle ! Inéluctable ?

Uniquement sur CD

Faisant suite au colloque "Détresse sociale", ce dossier présente la réflexion menée plus en profondeur par chacune des Provinces partenaires. Le Brabant wallon s’interroge sur les symptômes et les causes du mal-être des jeunes. Liège se demande comment aider la famille dans sa mission de structuration et d’épanouissement des individus. Le Hainaut pose la question du lien inévitable ente le social et l’économique. Le Luxembourg sonde les univers professionnels, générateurs de stress et de maladies psychiques. Namur propose de passer en revue le nouveau décret portant sur les maisons de repos, les centres d’accueil de jour et les résidences-services.

Éditorial

Les fondements-mêmes de notre société, dont l’évolution est inexorable, sont soumis à de fortes tensions. Les conditions d’existence, grâce aux apports diversifiés des technologies nouvelles, ne cessent de s’améliorer et pourtant, les sentiments d’angoisse et de mal-être ne font qu’augmenter...

Nous avons souhaité nous pencher sur les causes de ce phénomène que nous dénommons "détresse sociale" et pour ce faire, sur les aspérités sur lesquelles buttent ou auxquelles tentent de s’accrocher un certain nombre d’individus, ainsi que sur les solutions qui sont dégagées par des spécialistes pour leur permettre de réintégrer le giron social.

En effet, la société dans laquelle les individus évoluent n’est pas toujours celle dans laquelle ils souhaitent vivre ou sont prêts à le faire. Les détresses se multiplient et revêtent des formes nouvelles générées par les recompositions familiales, parfois en cascade, et dans un enchevêtrement de significations individuelles pas toujours bien comprises.

Sous la houlette du Comité Interprovincial des Affaires Sociales (CIAS), cinq colloques se sont tenus dans les Provinces francophones (1). Ils ont permis de stigmatiser les différentes facettes de cette détresse nourrie d’exclusions et d’appréhender quelques pistes de rémédiation.

La détresse sociale est une réalité plurielle qu’il nous a plu d’aborder par l’entremise de tranches de vie. Les entités provinciales ont, en effet pour vocation, d’être proches du citoyen et donc d’adapter leurs actions aux besoins de la population.

Chacune des Provinces a épinglé une détresse en fonction de ce qui se dégageait des demandes d’intervention prioritaire de la zone géographique dont elle s’occupe.

Nous avons débuté notre tour d’horizon, en plantant en quelque sorte le décor, par l’analyse de la sociogénèse de l’exclusion sociale au travers du système économique grâce à la contribution de la Province du Hainaut Notre système de production de biens et de services se place dans une spirale qui entraîne immanquablement l’exclusion de ceux qui ne sont pas appelés à s’intégrer au système, donc à produire. Ils finissent par être rejetés à la marge et mis au ban de la société, ils ne peuvent plus bénéficier des richesses productives.

Le deuxième rendez-vous était dirigé par la Province de Namur où nous avons consacré un espace à la retraite et, avec celle-ci, la pernicieuse solitude morale qui succède inévitablement à l’isolement social. La vieillesse, troisième ou quatrième âge, comme on se plaît à les appeler maintenant, sont très fréquemment synonymes de ruptures sociales avec de terribles conséquences.

Ensuite, le thème de la jeune Province du Brabant wallon nous a permis d’aborder le milieu scolaire, et d’essayer de mieux comprendre, comment l’école et le système d’enseignement produisent, bien involontairement, des mécanismes qui contribuent au malaise, en créant ou renforçant des situations d’exclusion.

La quatrième tranche de vie sur laquelle nous nous sommes penchés a été celle réservée au travail, au contexte professionnel, et ce par le choix opéré par la Province du Luxembourg. Sur ce thème également, il a fallu avancer tout en nuances, avec un maximum de doigté et de discernement pour éviter les amalgames. Stress, travail pathogène, ... Un emploi permet de subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille mais qu’en est-il quand il n’est pas intéressant, épanouissant ou simplement porteur de sens ?

C’est en Province de Liège que fut pris le dernier rendez-vous qui s’est attaché à décrypter la notion de famille. Cette connaissance est très précieuse dans notre approche. En effet, outre un lieu de développement personnel, la famille est l’endroit de première socialisation. On parle de plus en plus de l’éclatement familial, de la diversité de ses modèles ou de l’absence qui en résulte.

Je pense que face aux détresses sociales, quelle que soit la spécificité qu’elles revêtent nous nous devons de conserver notre optimisme. Toutes les analyses nous le démontrent : rien n’est simple ! On peut cependant trouver des explications, et grâce à celles-ci dégager des solutions aiguillées par une approche pluridisciplinaire indispensable.

Yolande DELEUZE. Députée permanente. Présidente du Comité Interprovincial des Affaires Sociales.

1. Ces journées d’étude donnent suite à la réflexion amorcée lors du colloque "Détresse sociale" organisé par le CIAS en 1998 (voir L’Observatoire n°19).

Sommaire

PROVINCE DE HAINAUT : DROITS DE L’HOMME, DROITS DE L’ECONOMIE

- Développement économique et justice sociale, l’impossible réconciliation ?

- Insertion professionnelle au CPAS de Charleroi

- La MIREC, outil de développement pour l’intégration sociale et économique

- Un autre modèle socio-économique : l’économie sociale


PROVINCE DE NAMUR : LE DECRET SUR LES MAISONS DE REPOS, LES RESIDENCES SERVICES ET LES CENTRES D’ACCUEIL DE JOUR POUR LES PERSONNES AGEES, DISPOSITIONS ET CONSEQUENCE - LE PROJET DE VIE

- Le cadre légal

- Un projet à vivre

- Quelques questions utiles à l’élaboration d’un projet

- Synthèse d’un projet de vie


PROVINCE DE BRABANT WALLON : ADOLESCENCE EN DETRESSE : ON EN PARLE !

- L’adolescence : quelle jeunesse !

- Une bouteille à la mer, signes extérieurs de détresse

- Lieux d’écoute et de dialogue


PROVINCE DE LUXEMBOURG : LA GESTION DU STRESS DANS L’ACTIVITE PROFESSIONNELLE

- Le stress, un phénomène complexe

- Comment aborder le stress ?

- Le service social de la Province

- Techniques de relaxation et vie professionnelle

- Atelier de gestion du stress


PROVINCE DE LIEGE : DETRESSE SOCIALE ET FAMILLE

- Le fonctionnement familial à l’épreuve de la précarité

- Détresses familiales

- Les adolescents et leurs familles, du lien familial à la déliaison sociale

- Les thérapies héroïques, le cadre thérapeutique à l’épreuve de la réalité

- Rendre confiance aux familles, un défi pour les intervenants

Articles

La pair-aidance dans les domaines de la santé mentale et de la précarité en Belgique francophone. Apport, enjeux et formation

retour au sommaire du n°92 "Quand les pairs deviennent ressources" Auteur(s) : France DUJARDIN Pascale JAMOULLE Lolita SANDRON Service des Sciences de la Famille, UMONS, Faculté des Sciences Psychologiques et de l’Education Premières lignes : Cet article relate le processus de pair-aidance (...)

Moyens de paiement