Accrocher un public en désaffiliation : le SIS entre accompagnement individuel et approche collective

retour au sommaire du n°93 "L’accroche"


Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Laure DELBASCOURT, coordinatrice Noémie VAN BRABANT, assistante sociale

Service d’Insertion Sociale, CPAS de Namur


Premières lignes :

Si l’insertion socioprofessionnelle est une des missions des CPAS, toute une série des per- sonnes qu’ils aident ne sont pas prêtes à entamer un tel processus orienté vers l’emploi, en raison de difficultés multiples et souvent entrelacées, d’ordre social, psychologique, familial, financier, ...

C’est pour ces personnes que les Service d’insertion sociale (SIS) ont été créés. Ils ont pour finalités, selon le décret de la Région Wallonne , de leur permettre de rompre leur isolement, d’améliorer leur qualité de vie, d’être davantage reconnues socialement, mais aussi de favoriser leur participation à la vie sociale, économique et culturelle ainsi que leur autonomie.

Pour accomplir ces missions, l’un des défis majeurs des SIS est de parvenir à accrocher ce public en désaffiliation, pour qui participer de manière régulière à une activité est parfois déjà un objectif en soi.

L’Observatoire s’est tourné vers le SIS du CPAS de Namur pour découvrir comment il tente quotidiennement de relever ce défi.

TO PIIS or NOT TO PIIS Les paradoxes de l’injonction à l’autonomie

retour au sommaire du n°88 "L’autonomie en tension" Auteur(s) : Abraham FRANSSEN Sociologue, Université Saint-Louis, Bruxelles Résumé : S’inscrivant dans le référentiel de l’Etat social actif, le « Projet Individuel d’Intégration social » (PIIS), désormais obligatoire pour tous les bénéficiaires du (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal