Votre panier est vide

n°95

L’importance de la dimension humaine dans l’intégration et l’émancipation des publics les plus vulnérables. Focale sur les femmes

retour au sommaire du n°95 "Femmes et violences de l’exil"


Auteur(s) :

Nicolas CONTOR

Directeur du Centre Régional d’Intégration de la province de Luxembourg (CRILUX)


Premières lignes :

Les freins à l’intégration des personnes étrangères sont nombreux : barrière de la langue et rapport à l’apprentissage, difficultés à conci- lier vie familiale et démarches d’insertion socio-professionnelle, contraintes administratives et financières, trajets (pré)migratoires traumatisants, discriminations, ... Quand, en plus, ces personnes sont des femmes, ces freins sont exacerbés ou se posent de façon particulière. Face à ces difficultés, les dispositifs standardisés actuels supposés viser à l’émancipation, en étant déployés de manière trop rigide, en se juxtaposant sans prendre en compte les femmes dans leur globalité et la multiplicité de leurs besoins, ne risquent-ils pas de les exclure plus que de l’inclure ?...


Mots-clés :

Migrations, femmes, intégration, émancipation, activation

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Comment former au secret professionnel (partagé) les futurs assistants sociaux ?

retour au sommaire du n°77 "Le secret professionnel (partagé)" Acheter le pdf Auteur(s) : Interview par Colette Leclercq de Annette BOULANGÉ, professeure de déontologie, éthique et philosophie du service social à la Haute école de la Province de Liège Premières lignes Le cours de (...)

Moyens de paiement