Élément ajouté au panier

89 - Travailler avec les proches - 2016

Travailler avec les proches, c’est intervenir sur un terrain traversé par des affects, des émotions, des histoires singulières et familiales... Le professionnel, dans une approche plus systémique et moins attaché à la position haute qu’il a longtemps occupée, peut y jouer des rôles variés : interpeller les proches, les soutenir dans leur rôle d’aidants, servir de tiers dans les liens…

Éditorial

« Travailler » avec les proches, l’entourage, la famille des personnes en difficultés ou présentant des besoins d’aide spécifique (personnes âgées, handicapées, atteintes de troubles psychiques, délinquantes, …) est aujourd’hui considéré comme une nécessité dans divers secteurs de l’intervention psycho-médico-sociale.

Dans la lignée de thèmes auxquels des numéros de l’Observatoire ont été récemment consacrés (Intervenir dans le « chez soi », L’autonomie en tension, Vieillir actif, ...), cette tendance est marquée par les ambivalences que connaît le travail social. D’un côté, elle est favorisée par un désengagement progressif de l’Etat, qui reporte sur les épaules des familles, la responsabilité d’aides et de soins qu’il assurait jusqu’il y a peu. D’un autre côté, elle s’inscrit dans une nouvelle façon de concevoir l’intervention des professionnels : plus systémique, plus ouverte, moins attachée à la position haute qu’elle a longtemps occupée, elle cherche, sonde, s’appuie désormais sur les réseaux, formels et informels.

Dans la pratique, ce travail avec les proches peut, comme nous le verrons, emprunter des voies diverses. Il peut les convoquer, les interpeller, les impliquer, leur rappeler les liens. Il peut les soulager, les soutenir, répondre à leurs questions et leurs difficultés, et les aider à aider. Mais il peut aussi faire tiers, canaliser des relations conflictuelles ou embrouillées, mettre des limites, aider chacun à retrouver sa place. Il peut encore jouer un rôle de vigilance, de sentinelle.

Cette intervention des professionnels est d’autant plus nécessaire, mais aussi complexe, que les solidarités primaires ont la particularité de s’ancrer dans des relations faites d’affects, d’émotions, d’histoires singulières et familiales dont on ne connait parfois que la partie emergée. Elle est aussi, d’un point de vue plus contextuel, commandée ou conditionnée par des changements sociétaux qui ont bouleversé la famille et amené une déstabilisation des liens.

Sommaire

DOSSIER :
- La place des familles dans l’intervention psycho-médico-sociale. Repères pour une réelle reconnaissance de leur rôle et de leur contribution - Marie-Hélène MORIN

- Quelques balises pour mieux comprendre les solidarités familiales - Isabelle VAN PEVENAGE

- Aidants proches et professionnels, l’indispensable collaboration - Caroline DUCENNE et Nicole RUCQUOY

- L’aide familiale au coeur de l’intimité des familles - Marisole WALTHÉRY (interview)

- La garde à domicile, un soutien précieux pour les personnes atteintes de démence et leurs proches - Leslie PINTELON (interview)

- L’impact des troubles psychiques sur les proches. Comment les soutenir et en faire des alliés ? - Catherine JADIN avec la participation de Jean-Philippe LEJEUNE

- Place et rôle des proches de personnes handicapées dans l’intervention psycho-sociale. Constats et pistes d’action - Jocelyne BURNOTTE

- Placement d’un enfant en accueil familial : comment accompagner et faire tiers auprès des familles - Catherine VANBELLE

- La Concertation Restauratrice en groupe sous l’angle particulier de l’implication de l’entourage des jeunes concernés - Joanne CESCOTTO

- Les relations familiales à l’épreuve de la prison. Solidarités et coûts sociaux de l’incarcération - Gwenola RICORDEAU

- Soutenir les proches d’une personne incarcérée. L’accompagnement d’un service d’Aide aux justiciables - Serge GARCET (interview)

- Prendre appui sur les proches. Une pratique singulière d’intervention en réseau dans les logements sociaux - Mahe AJA et Sandrine ROCHER

- Les adolescents à l’épreuve du regroupement familial. L’expérience d’un sevice de l’aide à la jeunesse à Bruxelles - Xavier BRIKÉ

- La « Clinique de la Concertation » : Sunday, un prénom au coeur du « Sociogénogramme » - Catherine KAPLAN


HORS DOSSIER (rubrique COUP D’OEIL) :

- Accompagner le deuil chez les personnes déficientes mentales - Jonathan ARENDT
- "Maisons pirates"...vraiment ? Les Services d’Hébergement Non Agréés : pour qui ?, comment ?, pourquoi ? - Sébastien MICHEL, avec la complicité de Laure LACROIX

Comment former au secret professionnel (partagé) les futurs assistants sociaux ?

Auteur(s) : Interview par Colette Leclercq de Annette BOULANGÉ, professeure de déontologie, éthique et philosophie du service social à la Haute école de la Province de Liège Premières lignes Le cours de "déontologie, éthique et philosophie du service social", assuré à la Haute école de la Province (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal