Votre panier est vide

n°71

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ?


Auteur(s) :

DELRUELLE Edouard

Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme


Résumé :

Pour s’engager dans une réelle désinstitutionnalisation, il faut dépasser le stade de l’indignation morale et poser la question de l’institution en termes politiques. On ne peut envisager de véritable inclusion des populations précarisées que si l’on reconnaît, d’abord, la puissante logique d’exclusion qui caractérise la société toute entière.


Mots clés : institution, politique, pouvoir/résistance, exclusion, inframonde


Extrait :

(...)

Souvent, on semble faire comme si l’institutionnalisation du handicap était un malheureux reliquat de notre passé, qui ne se maintiendrait plus que par la lourdeur de nos stéréotypes, et non pour des raisons structurelles tenant à la nature même de notre société. Pourtant, à nouveau, on ne peut éluder la question politique : si l’inclusion des personnes handicapées est si difficile, n’est-ce pas que nous vivons dans une société d’exclusion ?

(...)

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

La Concertation restauratrice en groupe sous l'angle particulier de l'implication de l'entourage des jeunes concernés

retour au sommaire du n°89 "Travailler avec les proches" Acheter le pdf Auteur(s) : Joanne CESCOTTO Directrice adjointe d’Arpège Résumé : Quand un mineur d’âge commet un fait qualifié infraction, le juge de la jeunesse peut proposer une Concertation Restauratrice en Groupe. Celleci (...)

Moyens de paiement