Votre panier est vide

n°81

Que reste-t-il quand tant et tant s’en sont allés ? Ou la raréfaction des relations lors de l’avancée en âge

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien"


Auteur(s) :

Régina GOLDFARB Psychologue, psychothérapeute


Premières lignes :

La personne âgée vit des pertes successives : son corps, sa vivacité intellectuelle, son autonomie, ses relations proches et moins proches, sa sécurité matérielle se fragilisent avec l’avancée en âge. Si elle n’a pas la possibilité de trouver face à elle un autre qui la reconnait comme une personne digne d’intérêt, ou si elle ne peut trouver en elle des mécanismes de défense psychiques suffisamment forts, elle risque de se délier d’elle-même et de se replier dans un monde fantasmagorique, c’est "le refus de penser - et de se penser - pour oublier qu’on ne veut plus penser à eux".


Mots-clés :

Personne âgée, vieillisement, solitude, délires, comportements psychotiques

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

Moyens de paiement