Votre panier est vide

n°83

« Perdre du temps pour en gagner ». Un accompagnement psychologique et psychosocial des aînés à domicile

retour au sommaire du n°83 "Intervenir dans le "chez soi""


Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Catherine CASSEAU, Directrice administrative et de Michel LALOUX, Intervenant psychosocial au sein d’Avec Nos Aînés, service de santé mentale pour personnes âgées, Province de Namur


Premières lignes :

Créé en 2000, Avec Nos Aînés (ANA) est un service de santé mentale de la Province de Namur, qui s’adresse spécifiquement aux seniors (plus de 65 ans). La Wallonie ne compte à l’heure actuelle que trois autres services de ce type.

ANA propose un accompagnement psychologique et psychosocial, à domicile et aussi en maison de repos. Il intervient prioritairement dans les situations de crise, autour de difficultés spécifiquement liées au vieillissement, et il privilégie les personnes qui, compte tenu notamment de leurs problèmes de mobilité ou de leur isolement, ont difficilement accès aux services de santé mentale classiques. Son accompagnement, à raison généralement d’une ou deux visites par mois, peur durer quelques mois, plus rarement une année ou deux.

ANA propose également une supervision pour les professionnels qui travaillent avec et généralement chez les personnes âgées, ainsi qu’une écoute pour l’entourage de celles-ci. L’Observatoire a rencontré l’intervenant psychosocial et la directrice administrative d’ANA, dont l’équipe comprend également trois psychologues. Ceux-ci nous parlent de leur approche de l’intervention à domicile et de l’espace-temps particulier que celui-ci représente.


Mots-clés :

Seniors, accompagnement psychologique, crise, supervision, écoute

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

La Concertation restauratrice en groupe sous l'angle particulier de l'implication de l'entourage des jeunes concernés

retour au sommaire du n°89 "Travailler avec les proches" Acheter le pdf Auteur(s) : Joanne CESCOTTO Directrice adjointe d’Arpège Résumé : Quand un mineur d’âge commet un fait qualifié infraction, le juge de la jeunesse peut proposer une Concertation Restauratrice en Groupe. Celleci (...)

Moyens de paiement