Votre panier est vide

n°74

Pauvre + jeune adulte + institutionnel... pas de droit à l’erreur

retour au n°74 "Les 18-25 ans : une catégorie qui pose question"


Auteur(s) :

Marilène DE MOL Veerle STROOBANTS Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale


Résumé :

Alors que la plupart des jeunes adultes bénéficient d’une sorte de moratoire, d’un espace d’expérimentation pour se préparer à la ‘vraie vie’, ceux qui sortent d’une institution de l’aide à la jeunesse risquent de se retrouver dans un no man’s land. Leur réseau social est fragmenté ; leur scolarité, souvent interrompue ou achevée prématurément, leur donne rarement droit à un diplôme ouvrant des perspectives d’emploi et de revenus ; ils se heurtent aussi à de grandes difficultés pour trouver un logement. Pourtant, on attend de ces jeunes, qui ont déjà derrière eux un parcours difficile, qu’ils soient capables de se prendre en main de manière autonome. Pour ces jeunes, le passage à l’âge adulte et à une vie autonome se fait souvent très difficilement. Beaucoup d’entre eux courent un risque accru de pauvreté et d’exclusion sociale.


Mots-clés :

Jeunes, majorité, aide à la jeunesse, CPAS, pauvreté


Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Comment aider les jeunes à devenir autonomes après l'institution ? Dispositifs et accompagnement par paliers

retour au sommaire du n°88 "L’autonomie en tension" Auteur(s) : Interview par Colette Leclercq de Amina BOUKAFTANE, Assistante sociale, Cité de l’Enfance (SAAE Le Mas) Marjorie Henriet, Directrice Référente Pédagogique à la Cité de l’Enfance ISPPC (Intercommunale de Santé Publique du Pays de (...)

Moyens de paiement