« Parle à mon corps ; l’inceste l’a rendu sourd » : de la nécessaire évolution d’une pratique au service des mineurs victimes d’abus sexuels au sein de leur famille

retour au sommaire du n°80 "Le corps dans l’intervention (psycho)sociale"


Auteur(s) :

Samira Bourhaba Directrice du service Kaleidos, Liège


Premières lignes :

Engagés depuis une dizaine d’années dans l’aide aux mineurs victimes d’abus sexuels intra-familiaux et/ou mineurs auteurs de conduites sexuelles inadéquates au sein de leur famille, l’équipe de Kaleidos expérimente la richesse, voire la nécessité, d’offrir des prises en charge psychocorporelles à ces jeunes. L’enjeu est que ces modalités psychocorporelles s’intègrent à un dispositif d’accompagnement psycho-social et puissent faire vivre aux enfants et adolescents des expériences d’intégrité, de globalité et de respect, dans des histoires faites de ruptures, clivages et autres « sorties de corps » .


Mots-clés :

Abus sexuels intra-familiaux, aide à la jeunesse, approche psycho corporelle, prise en charge intégrée

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal