« Maman, je suis parti aider le peuple syrien ». Quand des mères mettent leur vécu au service de la lutte contre l’embrigadement jihadiste

retour au sommaire du n°86 "Radicalisme violent. Comprendre, prévenir au-delà de l’urgence"


Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Saliha BEN ALI, Responsable de l’ASBL S.A.V.E. Belgium

Dominique BONS, Présidente de l’association « Syrien ne bouge...Agissons » (France)


Présentation :

Saliha Ben Ali, Belge musulmane d’origine tunisienne vivant à Bruxelles, et Dominique Bons, Française athée vivant à Toulouse, se sont connues et rapprochées après avoir partagé un drame semblable : un enfant parti« faire le jihad » et décédé en Syrie.

L’Observatoire les a rencontrées, pour qu’elles nous apportent leur témoignage et nous aident à mieux comprendre comment des jeunes, quelles que soient leur origine et leur culture, peuvent basculer dans le radicalisme et tout quitter pour partir dans un pays en guerre. Mais aussi, pour qu’elles nous expliquent comment elles ont mis leur vécu au service de la lutte contre la radicalisation et l’embrigadement jihadiste : interpellations des pouvoirs publics, soutien aux familles directement concernées, sensibilisation et prévention à destination des jeunes et des parents.

La Concertation restauratrice en groupe sous l’angle particulier de l’implication de l’entourage des jeunes concernés

retour au sommaire du n°89 "Travailler avec les proches" Acheter le pdf Auteur(s) : Joanne CESCOTTO Directrice adjointe d’Arpège Résumé : Quand un mineur d’âge commet un fait qualifié infraction, le juge de la jeunesse peut proposer une Concertation Restauratrice en Groupe. Celleci (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal