Votre panier est vide

du n°104

Lever les freins financiers à l’accès aux maisons de repos. Focale sur l’aide et l’accompagnement du CPAS de Charleroi

retour au sommaire du n°104 "Vulnérabilités & avancée en âge"


Auteur(s) :

Interview par R. Lecomte de

Anita GANCWAJCH

Directrice du département des Aînés-Familles

Pascale FILBICHE Assistante sociale dirigeante f.f.

CPAS de Charleroi


Premières lignes :

Le CPAS de Charleroi constitue un acteur important en matière d’accueil et d’hébergement des aînés. Il gère un réseau de 9 résidences totalisant 1013 lits de maison de repos, dont 611 sont agréés lits de soins (MRS) et 44 sont de court séjour. Plusieurs de ces structures proposent par ailleurs un centre d’accueil de jour (75 places au total). Enfin, pour les personnes encore suffisamment autonomes, 4 résidences-services disposent de 84 appartements. Ce secteur résidentiel collabore étroitement avec les services d’aide à domicile que gèrent par ailleurs le CPAS.

La pension d’un grand nombre de citoyens est aujourd’hui en deçà du prix moyen des maisons de repos. Quand une personne âgée n’a pas les moyens financiers pour couvrir les coûts de sa résidence, publique ou privée, comment le CPAS peut-il alors le soutenir ? Avant même l’aide sociale, résiduaire, quels leviers l’assistante sociale pourra-t-elle tenter d’activer ?

Mots-clés : personnes âgées, maisons de repos, CPAS, aide sociale, droits sociaux, obligés alimentaires


Mots-clés : personnes âgées, maisons de repos, CPAS, aide sociale, droits sociaux, obligés alimentaires

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

Préparer la réinsertion sociale des personnes incarcérées. Quels apports de la médiation équine ?

retour au sommaire du n°85 "L’animal dans les champs du Social" Auteur(s) : Christopher VALENTE Psychologue clinicien, Doctorant en psychologie affilié au Centre Interdisciplinaire d’Analyse des Processus Humains et Sociaux (Université Rennes 2) et à l’Ecole Nationale d’Administration (...)

Moyens de paiement