Votre panier est vide

n°73

Les réseaux Sentinelles : élargir la prévention du suicide en province de Liège

retour au n°73 "Quelle prévention du suicide ?"


Auteur(s) :

Philippe SNOECK Chef de Division, Département des Affaires sociales de la Province de Liège


Résumé :

Le réseau Sentinelles en développement en province de Liège est une preuve supplémentaire de la volonté d’un pouvoir public de garantir la mise en œuvre d’un continuum de services permettant de tisser un filet de sécurité autour des personnes en détresse suicidaire.


Mots-clés :

Prévention, suicide, sentinelles, réseau, soutien, tabou


Extrait

(...) La Province de Liège, dans un souci d’efficacité, entend innover en développant une autre façon de faire de la prévention qui fait appel prioritairement au souci que chaque individu a pour la détresse d’autrui en amenant le citoyen à jouer un rôle proactif dans la démarche préventive du suicide, complémentairement à l’action du réseau psychomédicosocial et en articulation avec celle-ci dans une démarche solidaire .

Depuis le printemps 2010, nous examinons en effet l’hypothèse d’adapter à notre province un dispositif nommé « réseau sentinelles en prévention du suicide » développé au Québec depuis 1998.

Les sentinelles sont des adultes susceptibles d’être en contact avec des personnes suicidaires, par leur travail (par exemple les enseignants), leurs activités bénévoles (dans un club social, entre autres), la place qu’ils occupent dans leur milieu ou leur communauté (comme les animateurs), ou pour leurs qualités d’aidants naturels. Ce sont des personnes choisies pour leurs liens étroits avec les groupes ou les milieux à risque, s’engageant de façon volontaire, qui sont formées et soutenues pour jouer le rôle attendu d’elles auprès des personnes suicidaires et contribuer au renforcement du tissu social d’une communauté.

Après la mise en place d’un groupe de travail au sein de la commission provinciale de prévention du suicide et, grâce à l’expertise de Françoise Roy, rédactrice et coordinatrice du cadre de référence québécois pour l’implantation de réseaux de sentinelles, nous sommes arrivés à la conclusion que le moment était venu de renforcer le filet de sécurité autour des personnes en détresse et suicidaires sur notre territoire en devenant le référent d’une initiative adaptée aux spécificités de notre population.

Le défi d’un dispositif sentinelles est que son efficacité n’est possible que par la mise en œuvre d’un continuum de services allant de la promotion à l’intervention en passant par la prévention. Nous avons la chance, en province de Liège, de pouvoir nous appuyer sur un réseau psychomédicosocial de qualité qui peut assurer ce continuum et vers lequel les personnes en détresse identifiées par les sentinelles pourront être orientées au moment opportun. (...)

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Bien vieillir à domicile... une évidence ?

retour au sommaire du n°75 "Le vieillissement actif : à quelles conditions ?" Auteur(s) : Valentine CHARLOT Docteur en psychologie, Présidente de l’asbl « Le Bien Vieillir » Catherine HANOTEAU Licenciée en psychologie, formatrice indépendante pour l’asbl « Le Bien Vieillir » Résumé : Bien (...)

Moyens de paiement