Votre panier est vide

n°81

Les demandeurs d’asile : de l’exil à la reliaison

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien"


Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte de

Christine ROLLMAN, Médecin au Centre Fedasil de Jodoigne ; Laurence MARTIN, Infirmière au Centre Fedasil de Jodoigne


Premières lignes :

Le centre d’accueil de Jodoigne, ouvert en 2003, est l’un des 18 centres d’accueil pour demandeurs d’asile en Belgique directement gérés par Fedasil. Il a une capacité de 335 places, dont 20 places pour des mineurs non accompagnés et 70 places de retour. Comme tout centre ouvert, il assure le gîte et le couvert mais également un accompagnement social et médical, de même que des activités et des formations afin que les résidents puissent occuper utilement leur temps.

Nous avons interrogé deux membres du service médical, le Dr Christine Rollman et l’infirmière Laurence Martin, au sujet des processus de déliaisons et de reliaisons à l’oeuvre dans le parcours des demandeurs d’asile. L’exil de ces derniers constitue toujours un violent arrachement, mais ils peuvent trouver en Belgique des prises pour de nouveaux liens. Des liens néanmoins toujours menacés par une réponse négative à leur demande d’asile, débouchant sur un rapatriement ou la plongée dans la clandestinité…

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Parle à mon corps ; l’inceste l’a rendu sourd » : de la nécessaire évolution d’une pratique au service des mineurs victimes d’abus sexuels au sein de leur famille

retour au sommaire du n°80 "Le corps dans l’intervention (psycho)sociale" Auteur(s) : Samira Bourhaba Directrice du service Kaleidos, Liège Premières lignes : Engagés depuis une dizaine d’années dans l’aide aux mineurs victimes d’abus sexuels intra-familiaux et/ou mineurs auteurs de conduites (...)

Moyens de paiement