Le récit de vie, outil de recherche, de construction identitaire, de création de liens...

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien"


Auteur(s) :

Interview par Colette Leclercq de Catherine LAVIOLETTE, Docteure en sciences politiques et sociales, chargée de recherche à l’IWEPS dans les domaines de la cohésion sociale, la désaffiliation et la précarité chez les jeunes, et le bien-être en Wallonie


Premières lignes :

Dans notre société, les repères comme les liens se sont dilués, effacés, laissant l’individu parfois perplexe, perdu, seul face à sa propre histoire dont il peut perdre le fil. Qui suis-je ? Qu’est-ce qui a guidé mes choix ? Comment est-ce que j’expliquerais ma trajectoire de vie et les brisures qui m’ont fait dériver ou volontairement dévier ? Le récit de vie permet de retracer l’histoire singulière des personnes et de revisiter avec elles la manière dont elles se sont débrouillées pour la construire. En le suscitant, l’accueillant, avec humilité et bienveillance, dans un cadre de recherche qui veut comprendre, reconnaitre, rassembler des constantes, Catherine Laviolette accompagne aussi les personnes dans une quête de sens qui pourra les relier davantage à elles-mêmes et aux autres. D’outil de recherche, il devient tremplin pour créer du collectif.

Prendre soin de soi... un itinéraire vers le bien-être

Article issu du n°60 de la revue l’Observatoire : "Davantage de Bien-être pour les publics précarisés " Auteur(s) : BAILLY Karine Assistante sociale. CPAS de La Louvière Mots-clés : Bien-être - soin de soi - image de soi - précarité - centre public d’aide sociale - insertion sociale - loyauté (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal