Le quartier comme outil thérapeutique

retour au sommaire du n°79 "Le quartier comme territoire d’action sociale"


Auteur(s) :

Interview par Colette Leclercq de

Gery PATERNOTTE, psychologue et Fabienne DEPIERREUX, assistance sociale, Club André Baillon, Liège


Premières lignes :

Depuis près de 40 ans, le club André Baillon, se veut être lieu d’accueil de personnes dont la qualité de vie intérieure, relationnelle, sociale est complexe et difficile. Troubles psychologiques, mentaux, psychiatriques ? A chacun sa définition ! (www.clubandrebaillon.be)

Le Club André Baillon rassemble différentes structures : Centre de santé mentale (CSM), Habitations protégées, Service d’accompagnement dans le milieu de vie (SAM), Centre de réadaptation fonctionnelle et, en partenariat avec l’asbl Tabane, accompagnement de personnes migrantes en souffrance psychique.

Si chacune a sa spécificité, toutes participent au mouvement pour une psychiatrie démocratique dans le milieu de vie. Le milieu de vie, le quartier est donc la toile sur laquelle les professionnels de ces structures vont tisser avec les personnes le tissu social sur lequel elles peuvent rebondir, tenir debout, ancrer leur quotidien, créer de nouveaux fils de solidarité...

Rencontre avec Géry Paternotte et Fabienne Depierreux, attachés l’un plus au quartier Ste Marguerite (CSM), l’autre au quartier d’Outremeuse (SAM).

Quelle « désinstitutionnalisation » ? Pour une approche politique des institutions

Article issu du n°71 "Institution, alternatives : faut-il choisir ? Auteur(s) : DELRUELLE Edouard Professeur de philosophie politique à l’Université de Liège - Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme Résumé : Pour s’engager dans une réelle (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal