La relation de confiance dans le travail de l’assistant de justice avec des libérés conditionnels

retour au sommaire du n°94 "La confiance au coeur du travail social"


Auteur(s) :

Stéphane COLLARD & Rudi LAHOU, Assistants de justice - Formateurs internes

Henri WATERVAL, Directeur formation - Formateur interne


Premières lignes :

Dans le cadre du suivi de personnes dont le maintien en liberté est « conditionné » par le respect de certaines interdictions et d’injonctions, la relation de confiance à établir entre l’assistant de justice et le justiciable joue un rôle essentiel. Elle exige, de la part du professionnel, une grande habilité relationnelle, d’autant plus quand le libéré conditionnel a élaboré sa (sur)vie sur le mode de la méfiance à l’égard du monde extérieur. Mais elle repose aussi en large partie sur la clarté de la mission, des rôles, des attentes, des « règles du jeu » pour le justiciable et une attitude cohérente de la part de l’assistant de justice.


Mots-clés :

Confiance, relation, aide aux justiciables, liberté conditionnelle, aide contrainte

Comment former au secret professionnel (partagé) les futurs assistants sociaux ?

Acheter le pdf Auteur(s) : Interview par Colette Leclercq de Annette BOULANGÉ, professeure de déontologie, éthique et philosophie du service social à la Haute école de la Province de Liège Premières lignes Le cours de "déontologie, éthique et philosophie du service social", assuré à la Haute (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal