Votre panier est vide

n° 66 - 2010

La prison comme réponse sociale ?

La prison vit tapie derrière ses murs, elle cache tant bien que mal ses dysfonctionnements qui témoignent d’un manque de sens criant... A quoi sert la prison ? Ce dossier se penche sur cette question du sens et sur les difficultés de ceux qui tentent d’y amener une réponse sociale, tournée vers la réinsertion.

Éditorial

La prison vit tapie derrière ses murs, elle cache tant bien que mal ses dysfonctionnements quotidiens jusqu’à ce qu’un événement, un peu plus débordant que les autres, fasse la Une des journaux : évasion spectaculaire, incendie, rebellion, ras-le-bol, agression, grève, surpopulation, construction de nouvelles prisons... Ces événements révèlent une société inquiète, pour reprendre les termes de Hans Boutellier, une société qui n’ose plus prendre le risque de prendre des risques et qui, sous les coups de boutoirs médiatiques déclenchés par quelques figures emblématiques d’une dangerosité perverse et crapuleuse, s’engouffre dans le culte de la tolérance zéro et l’inflation du sécuritaire. « Une société qui se respecte réussit à protéger ses citoyens contre l’humiliation, la misère, la dégradation et l’insécurité. Toutefois, la sécurité est liée par définition à d’autres principes fondamentaux de l’Etat de droit démocratique : respect de la vie privée, justice et liberté. Le problème de la sécurité a tendance à éclipser d’autres fondements de l’ordre social. “La gouvernance de la sécurité " peut mener à “la gouvernance par la sécurité“ (Hugues, 1998). La prédominance de la sécurité nous conduit immanquablement à nous demander dans quelle société nous voulons vivre ». [1] C’est à cette invitation que, modestement, ce dossier voudrait contribuer. Composé de quatre grands chapitres, il donne la parole à des spécialistes issus du monde universitaire et du terrain qui, tour à tour, interrogent le sens de la prison et donnent à voir une réalité carcérale, souvent méconnue ou caricaturée, où le trop - la surpopulation- côtoie le moins - le manque de moyens attribués à l’aide et à la réinsertion - , sur fonds de complexité institutionnelle.

Colette Leclercq


Note

[1] BOUTELLIER H., L’Utopie de la sécurité, Ambivalences contemporaines sur le crime et la peine, traduction de A. Concas et A. Wyvekens, Bruxelles : Larcier,2008, (Crimen),260 p

Sommaire

ETATS DES LIEUX

- Conditions « ordinaires » de détention ? Etat des lieux des prisons en Belgique - Dominique PACI

- Surpopulation et évolution de la population pénitentiaire : quelques grandes tendances - Christine VANNESTE


REINTERROGER LE SENS DE LA PRISON

- L’enfant bâtard des Lumières. L’histoire foucaldienne de la prison - Géraldine BRAUSCH

- Peut-on (contribuer à) donner du sens à l’enfermement pénitentiaire ? - Marc DIZIER

- Place & sens de la prison en Belgique : entre discours et pratiques - Philippe MARY

- Réparation, réhabilitation et réinsertion : de la nécessité d’une remise en cause du regard porté sur la détention - Christophe BELLET


LES ACTEURS DE L’AIDE SOCIALE EN PRISON

- Qui sont les acteurs de l’aide sociale en prison ? - Pierre LEONARD

- Quelles sont les missions du service psychosocial interne à le prison ? Le SPS de Lantin - Interview de Vanessa LEBECQUE & Vincianne PIRARD

- De la nécéssaire coordination des interventions en milieu carcéral - Daniel MARTIN


COMMENT SE PASSE LA VIE EN PRISON ? QUELQUES AXES DE L’ACTION SOCIALE

- Quelle est la perception du temps (de détention) chez le détenu ? - Géraldine LITRAN

- Comment les détenus occupent-ils leur temps de détention ? Quelles aides ? Quelles activités ?

- 1. De la mise en ordre de ses droits à la mise en projet - interview de Cécile DETHIER

- 2. Améliorer sa santé mentale - interview de Marie-Claud BORRÉ

- 3. Travailler en prison - interview de Pascal LACROIX

- 4. Apprendre, se former, préparer sa sortie... - interview de Marie-Noëlle Van BEESEN

- 5. Se mettre en mouvement : sens propre et sens figuré - Catherine VAISIERE

- 6. Parler, être écouté, garder l’espoir : les visiteurs de prison - Claire CAPRON

- 7. Les visites hors surveillance ou visites intimes en prison - Axelle FRANÇOIS

- Certains aménagements possibles de la peine privative de liberté - Jonathan COLLIN


QUELQUES PISTES, PROPOSITIONS, REFLEXIONS ...

- Améliorer nos prisons ? - Mark VANDERVECKEN

- Vers une valorisation de la fonction d’assistant de surveillance pénitentiaire - Gérard De CONINCK

- Quelles alternatives à la prison ? Ici et ailleurs - Thibaut SLINGENEYER

- Exemple d’alternatives : les formations de responsabilisation au point de vue de la victime - interview de Sandra della FAILLE & Joëlle LEGREVE

- Est-il possible de mettre fin à l’utopie carcérale ? - Juliette BEGHIN

- Le point de vue de S. Snacken - Christine LUCASSEN

Articles

L'autonomie : férocité d'un impératif et déni de la fonction du lien

retour au sommaire du n°88 "L’autonomie en tension" Auteur(s) : Thierry VAN DE WIJNGAERT Coordinateur IHP Prélude Résumé : L’autonomie, résonnant avec les idées de liberté et d’émancipation, est aujourd’hui promue comme une qualité éminemment désirable. On la retrouve dans le discours et les textes (...)

Moyens de paiement