Élément ajouté au panier

94 - La confiance au coeur du travail social - 2017

La confiance, sous différentes formes, dans différentes directions, est au cœur du travail social. Comment, dans un contexte où la méfiance et la suspicion s’insinuent partout, les professionnels de l’aide tissent-ils et entretiennent-ils malgré tout cette confiance au quotidien ?

Éditorial

« Confiance ». Quel travailleur social n’a jamais énoncé ce mot, brandi ce concept, pour décrire sa pratique et en particulier la relation d’aide avec ses bénéficiaires ? Mais si, dans les champs du social, tout le monde s’accorde à reconnaître son importance, on constate que, passées les généralités, on peine à la penser, la définir, à en préciser le contenu comme d’en cerner les contours. Que signifie-t- elle ? Comment se construit-elle ? Quels sont ses enjeux ? Ses formes ? Ses limites et ses obstacles ?, ...

L’idée de ce dossier a été motivée par ce double constat : évidence d’une part, et flou de l’autre.

Une attention particulière est portée sur les pratiques de la confiance dans la dynamique relationnelle qui s’engage entre l’intervenant et l’usager, tout en explorant d’autres dimensions, d’autres directions, souvent interdépendantes : confiance avec les proches des personnes aidées, confiance en soi, confiance en l’avenir, confiance entre membres d’une même équipe ou entre services, confiance de la part des pouvoirs subsidiants ou de la direction envers les professionnels, ...

Nous verrons aussi que la confiance ne va pas de soi, qu’elle doit se construire, s’auto-nourrir, être réciproque, mais également qu’elle est, dans nos sociétés en proie à des peurs multiples, attaquée, fragilisée par un climat de méfiance, de suspicion, qui gangrène peu à peu la société jusque dans le coeur des gens.

Dans un contexte marqué par la crise économique, les attentats ou encore la "question" migratoire, les mesures qui expriment et renforcent cette méfiance se multiplient et impactent la solidarité, l’action sociale et la relation d’aide en particulier : coupes budgétaires, réduction du temps passé auprès des bénéficiaires, « rationalisation » du travail social, contrôle accru des allocataires sociaux, nouvelles exceptions au secret professionnel, ...

Mais, sur le terrain, de nombreux travailleurs sociaux, soucieux de l’éthique et des valeurs de leur métier, résistent et ils pratiquent, maintiennent et développent au quotidien des approches, des manières, des « arts » de faire qui favorisent la création, l’entretien et les vertus de cette confiance. En rappelant, numéro après numéro, le rôle essentiel des travailleurs sociaux, l’Observatoire espère lui-même apporter sa petite pierre à l’édifice, redonner un peu de confiance et de reconnaissance à ces acteurs trop souvent ignorés, pour ne pas dire dénigrés...

Sommaire

DOSSIER :

- La confiance : un concept à entendre et à décliner à différents niveaux - Brigitte BOUQUET

- L’« Art de l’ordinaire » des travailleurs sociaux au cœur de la relation de confiance - David PUAUD

- Arts de faire émancipateurs : le travailleur social, cet artisan du lien - Delphine t’SERSTEVENS et Mélanie VANDELEENE

- L’attachement parent-enfant. Les bases de la confiance en soi et envers les autres -Stéphanie PINEL-JACQUEMIN

- S’affilier avec des familles non demandeuses. Comment créer un contexte d’intervention praticable pour chacun et cohérent pour tous ? - Axelle DEVOS

- L’accompagnement de relations parent-enfant en rupture. Une confiance soumise à rude épreuve - Alix VAN EETVELDE, Ghislaine DELVIGNE et Janick DUPONT

- De "Monsieur Caca" à "trop stylé". La confiance des jeunes et de leur famille, au cœur du travail éducatif mené au SRJ Les Tilleuls - Cathy VANDEVELDE et Alexander SCHOENAUEN (interview)

- La confiance dans l’Etat, les services sociaux, les professionnels de l’aide, vue par le ’peuple d’en bas’ - Christine MAHY (interview)

- Les exceptions au secret professionnel permettent-elles l’indispensable lien de confiance en CPAS ? - Marie-Claire THOMAES-LODEFIER

- Tisser la confiance avec des personnes sans-abri. L’expérience du Relais Santé de Namur - Marie MATHY et Emeline LEGRAIN

- Établir une relation de confiance avec les demandeurs d’asile - Marc GOETHALS et Jean-Baptiste LARDOT

- La ferme de Moyembrie. Un projet de réinsertion de détenus qui mise sur la confiance - Anne-Marie PERY

- La relation de confiance dans le travail 59 de l’assistant de justice avec des libérés conditionnels - Stéphane COLLARD, Rudi LAHOU et Henri WATERVAL

- Relation de confiance et alliance thérapeutique - Marie-Christine CABIÉ

- Les Pôles de Ressources Spécialisées en Violences Conjugales. Retour sur la construction d’une dynamique de confiance entre CVFE et Praxis - Vincent LIBERT


HORS DOSSIER (rubrique COUP D’OEIL) :

- L’effet papillon. Que sont devenus les enfants que nous avons croisés ? Le colloque des Avocats d’enfants - Colette LECLERCQ

AS en service de santé mentale. De l’écoute à l’action, un rôle pluriel dans le respect de la temporalité des personnes

retour au sommaire du n°96 "Quel travail social dans les secteurs de la santé" Auteur(s) : Interview par R. Lecomte de Chloé DELMOTTE Assistante sociale Service social de Santé Mentale La Pioche Premières lignes : Depuis quarante ans, La Pioche, service de santé mentale (SSM) implanté à (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal