L’intervention psychomotrice au sein des familles une histoire de reliance

Elisabeth CASTRO Psychomotricienne à l’aide à la jeunesse et au service Kaléidos - Formatrice d’adultes - Administratrice à l’Union Belge des Psychomotriciens Francophones (UPBPF)

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien"



Auteur(s) :

Elisabeth CASTRO Psychomotricienne à l’aide à la jeunesse et au service Kaléidos - Formatrice d’adultes - Administratrice à l’Union Belge des Psychomotriciens Francophones (UPBPF)


Premières lignes :

L’intervention psychomotrice que je propose au sein des familles en difficulté se réalise dans le cadre d’une prise en charge sollicitée par le SAJ (Service d’Aide à la Jeunesse). Si l’intérêt d’une telle pratique a, de prime abord, été constatée par rapport à l’enfant, elle a pu rapidement démontrer sa pertinence dans l’accompagnement parental et dans la construction des liens intrafamiliaux.

Le travail psychomoteur dans un tel contexte implique trois axes d’intervention concomitants : l’aide au développement psychomoteur de l’enfant, le soutien aux parents et l’accompagnement des relations en (re)construction. Il s’envisage donc avec une vision systémique et globale. L’action psychomotrice a pour objectif de favoriser les processus d’interaction et d’implication afin que chacun puisse prendre sa place, se risquer, se réajuster, s’accepter dans ses potentialités, ses fragilités, ses limites.


Mots-clés :

Psychomotricité, aide à la jeunesse, famille, reliance, accompagnement parental

Un enfant sur quatre souffre de déprivation matérielle en Wallonie

retour au sommaire du n°84 "Besoins primaires dans un contexte d’opulence" Auteur(s) : Anne-Catherine GUIO Chercheuse au LISER (anciennement CEPS/INSTEAD), Luxembourg Premières lignes : En Belgique, la pauvreté concerne un grand nombre d’enfants, bien que dans une proportion différente suivant (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal