Votre panier est vide

n°82

L’évaluation des services sociaux : une pratique empreinte de tensions



Auteur(s) :

David LALOY Sociologue, chercheur et responsable du CERSO (Centre de Ressources pour le Social – Haute Ecole Louvain en Hainaut) Maître-assistant à la Haute Ecole Louvain en Hainaut


Premières lignes :

L’évaluation des pratiques et services sociaux peut être très bénéfique pour les professionnels comme pour les usagers (professionnalisation, reconnaissance et valorisation de l’utilité des actions accomplies, perfectionnement des pratiques,…). Cependant, l’évaluation « imposée d’en haut » telle qu’elle est pratiquée actuellement, fortement calquée sur le modèle de la « Nouvelle Gestion publique », est loin de faire l’unanimité parmi les professionnels. Cet article se propose d’expliquer pourquoi, à travers un inventaire des critiques les plus souvent émises à son encontre.


Mots-clés :

Evaluation, pouvoirs subsidiants, Nouvelle Gestion Publique, idéologie managériale, indicateurs

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

TO PIIS or NOT TO PIIS Les paradoxes de l'injonction à l'autonomie

retour au sommaire du n°88 "L’autonomie en tension" Auteur(s) : Abraham FRANSSEN Sociologue, Université Saint-Louis, Bruxelles Résumé : S’inscrivant dans le référentiel de l’Etat social actif, le « Projet Individuel d’Intégration social » (PIIS), désormais obligatoire pour tous les bénéficiaires du (...)

Moyens de paiement