Votre panier est vide

n°101

Héberger et aider les victimes de violences conjugales à reprendre le pouvoir sur leur vie

retour au sommaire du n°101 "Lutter contre les violences conjugales. Bien comprendre pour mieux agir"


Auteur(s) :

Interview par R. Lecomte

de Aïcha AÏT HMAD, Responsable de la maison d’hébergement Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion (CVFE) asbl - Liège


Premières lignes :

Le CVFE est né à Liège à la fin des années 70 à l’initiative d’une poignée de militantes. Celles-ci accueillaient alors bénévolement, au sein d’un refuge, des femmes victimes de violence conjugale à une époque où celle-ci était encore un sujet fortement tabou. Par la suite, soutenue et reconnue par les pouvoirs publics, l’association s’est de plus en plus professionnalisée et a élargi ses missions1, sans jamais néanmoins se départir de sa filiation militante. La responsable de la maison d’hébergement nous livre ses constats concernant les femmes accueillies, leurs difficultés et leurs ambivalences. Elle nous parle de l’aide et de l’accompagnement qui leur sont proposés avec, en filigrane, cet enjeu central : comment leur permettre d’accroître leur sécurité et de reprendre du contrôle, du pouvoir sur leur vie ?


Mots-clés : violences conjugales, maison d’accueil, empowerment, autonomie, logement

Abonnez-vous !
  • 4 numéros que se suivent
  • Prix préférentiel au numéro
  • Frais d’envoi gratuits !
Articles

« Maman, je suis parti aider le peuple syrien ». Quand des mères mettent leur vécu au service de la lutte contre l'embrigadement jihadiste

retour au sommaire du n°86 "Radicalisme violent. Comprendre, prévenir au-delà de l’urgence" Auteur(s) : Interview par Romain Lecomte de Saliha BEN ALI, Responsable de l’ASBL S.A.V.E. Belgium Dominique BONS, Présidente de l’association « Syrien ne bouge...Agissons » (France) Présentation : (...)

Moyens de paiement