Votre panier est vide

n° 39 - 2003

Détresse sociale, Santé mentale

Détresse sociale et détresse psychologique voire psychopathologie sont parfois intimement liées et cet entremêlement qui entraîne une double exclusion n’est pas sans poser problème aux intervenants qu’ils soient acteurs de la santé mentale ou de l’action sociale. Jusqu’où agir ? Quand faire appel, passer le relais ? Ce dossier donne à voir les parasitages et les difficultés issues de cet entremêlement qui nécessite la création d’intersections et d’espaces-temps différents pour une prise en charge globale, adaptée et davantage incluante...

Éditorial

Détresse sociale, santé mentale...

Les mots s’accordent, la rime est là. Intéressante, interpellante, elle mérite sans aucun doute attention et nuances, c’est en tout cas le message qui transparaissait dans les deux journées d’études qui ont servi de toile de fond à ce dossier.

L’une organisée à Liège par l’AIGS (l’Association Interrégionale de Guidance et de Santé) et le CEDS (le Centre d’Etudes et de Documentation Sociales) de la Province de la Liège, s’intitulait : "Détresse sociale et psychopathologie : lien ou causalité ?". Elle donnait à voir les interférences, les interactions et toutes les difficultés que cet entremêlement pose aux acteurs de la santé mentale. Car qu’importe finalement ce qui vient en premier. La maladie mentale et la marginalisation sont des phénomènes qui s’autoentretiennent et l’essentiel n’est-il pas de savoir comment répondre à cette double exclusion ?

La seconde organisée à Charleroi par le Relais social en patenariat avec l’hôpital Vincent Van Gogh et la Plate-forme Carolorégienne de concertation pour la santé mentale, s’était donnée pour titre : "Santé mentale, fragilité sociale, fragilité des liens". A lire de nouveau, de gauche à droite ou de droite à gauche. Indifféremment. Elle faisait également le constat du débordement de ces détresses, de part et d’autre des champs d’intervention respectif, de leurs limites et de la nécessité de créer des intersections, des espaces pour une prise en charge globale, mixée.

Il en résulte un dossier qui, un peu à la manière d’un patchwork, donne à voir différents regards, réactions, réflexions, hypothèses sur ces détresses où le social et le psychologique sont intimement liés, où l’individuel et le collectif se superposent, où invariablement reviennent les mots rencontre et liens...

Colette Leclercq

Sommaire

- Un monde en questionnement - Intervention d’Albert JACQUARD

- Individus et société en souffrance - Intervention du Pr Philippe-Jean PARQUET

- Détresses sociales & nouvelles politiques de santé mentale - Didier VRANCKEN

- Santé mentale & pratiques de réseaux - Françoise WYNGAERDEN

- Pauvreté et risques pour la santé mentale - Jos CARVELEYN,& Catherine MAES

- Idéations suicidaires dans une population en situation de grande précarité - Alex LEFEBVRE, Cindy STROSBERG & Isabelle VANDECASTEELE

- Détresse sociale et pratique psychiatrique - J. FANIELLE

- Maladie mentale et précarité : la double exclusion - Intervention de Rudy GUILLAUME

- Des limites du travail social - Intervention de Sophie CRAPEZ

- SASS et urgence sociale - Joël BAYOT et Interview de Bernard CHERMANNE et Guy HENNAUT

- Dérive sociale et santé mentale : 10 ans de travail du SMES-B - Dr Serge ZOMBEK

- Les réponses du Relais social aux détresses où le mal-être social et la santé mentale sont intimement liés - Yvon HENRY

- Individu, lien social et résilience - Paul JACQUES

- Centre de santé mentale : concertation et promotion de la santé mentale

- La maison médicale : une approche plurisciplinaire pour une prise en charge globale - Interview de Vanni DELLA GIUSTINA

- Quand le social peut avoir des effets thérapeutiques - D. BARE

- Des rôles positifs, des espaces et des opportunités pour redevenir citoyen - Interview de Alex NEYBUCH

- Détresse sociale et désarroi des professionnels - Interview de M. MARTIN

- S’adapter plutôt qu’adapter. Changer les habitudes d’intervention - Interview de Luc GODART

Articles

Muettes et impayables : les fratries

retour au sommaire du n°81 "Déliaison dangereuse ou de la nécessité de recréer du lien" Acheter le pdf Auteur(s) : Fabienne FAUVEAUX Directrice pédagogique Institut Notre-Dame de Lourdes asbl, Yvoir ; Présidente du CAAJ arrondissement de Dinant Philippeville Premières lignes : Les liens (...)

Moyens de paiement