Des liens et des lieux : l’exemple des familles recomposées

retour au sommaire du n°76 "Quand les familles se recomposent"


Auteur(s) :

Céline CLEMENT, Socio-démographe, Maître de conférence à l’Université de Paris Ouest Nanterre, Chercheur associé à l’Ined ((UR6)


Résumé :

Jusqu’au début des années 1970, la famille présente une image extrêmement stable et durable, celle de la famille « nucléaire » décrite et analysée par T. Parsons. De cette théorie, il en a résulté l’idée d’une indissociabilité entre co-résidence et parenté pour définir la famille. Or, « l’apparition » des ménages monoparentaux et des familles recomposées a remis en question cette définition, la famille « dépassant » les murs de la maison. Quels sont alors les espaces de circulation des enfants des familles recomposées ? Comment se morcellent-ils, se fragmentent-ils ou au contraire se partagent, se reconstruisent-ils après la rupture des parents ? L’idée est de voir ici comment les lieux peuvent construire les liens et réciproquement comment les liens peuvent initier certains lieux.


Mots-clés :

Familles recomposées, espaces de vie, trajectoires

"Binding first" la création du lien et ses médiations, ressorts de l’accroche

retour au sommaire du n°93 "L’accroche" Auteur(s) : Interview par Romain Lecomte de Dr Alain MERCUEL, chef du service d’appui « Santé mentale et exclusion sociale » (SMES) du centre hospitalier Sainte-Anne, Paris Premières lignes : Le service “Santé mentale et exclusion sociale” (SMES) du (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal