Des bénévoles comme coéquipiers aux côtés de parents isolés. Le Petit Vélo Jaune

retour au sommaire du n°97 "Accompagner les parentalités fragilisées"


Auteur(s) :

Interview par F. Storce de

Vinciane GAUTIER, Coordinatrice générale

Pascale STAQUET, Coordinatrice Bruxelles

Isabelle LAURENT, Responsable familles et bénévoles

Maïté POUPART, Coordinatrice Brabant wallon (remplacante)

Isabelle HENRION, Responsable financière et coordinatrice de projets

Thibault GREGOIRE, information et communication


Premières lignes :

Certains jeunes parents sont particulièrement seuls et manquent cruellement de soutien pour mener à bien leur aventure familiale. De plus en plus de personnes sont prêtes à s’investir dans du bénévolat et à donner de leur temps. Le Petit vélo jaune a été fondé en 2013 par Vinciane Gautier et Isabelle Laurent qui travaillaient toutes deux dans le secteur de l’enfance et de l’accompagnement des familles. L’idée leur est venue de ces constats de terrain et de la conviction qu’un peu de solidarité et de chaleur humaine, de conseils et d’encouragements peuvent éviter que des familles fragilisées par des conditions de vie et d’existence compliquées ne basculent et ne perdent pied. Le Petit vélo jaune est un service de prévention et de soutien à la parentalité qui fonctionne essentiellement grâce à l’investissement de plus de 40 bénévoles actifs sur le terrain. Il bénéficie également de quelques subsides, de dons et de sponsoring1. Il intervient dans plus de 10 communes bruxelloises, dans une partie du Brabant wallon et dans la région de Gembloux. L’action du Petit Vélo Jaune a été récompensée par le Prix Fédéral de Lutte contre la Pauvreté (Lauréat 2017 pour la Région Bruxelloise). familles fragilisées, bénévolat, soutien, isolement, chaleur humaine, solidarité


Mots-clés :

Familles fragilisées, bénévolat, soutien, isolement, chaleur humaine, solidarité

"Des femmes sans voix à une vie de choix" : un projet pour susciter, restaurer les capacités d’agir et de penser par et pour elles-mêmes

retour au sommaire du n°95 "Femmes et violences de l’exil" Auteur(s) : Interview par R. Lecomte de Evelyne DOGNIEZ, directrice Barbara RONDIAT, référente thématique du projet « Des femmes sans voix à une vie de choix » Centre d’accueil Pierre Bleue (Yvoir) de la Croix-Rouge Premières lignes (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal