Coordination sociale et participation citoyenne dans le quartier des Marolles

retour au sommaire du n°79 "Le quartier comme territoire d’action sociale"



Auteur(s) :

Interview par Romain Lecomte

de Leopold VEREECKEN, secrétaire de la coordination sociale des Marolles


Premières lignes :

Le vieux quartier bruxellois des Marolles a, depuis sa naissance, été majoritairement habité par les classes populaires ; depuis plusieurs décennies, il est à ce titre constitué en large partie de logements sociaux. C’est également un quartier qui se caractérise par une importante dynamique associative. Dans ce cadre, la coordination sociale des Marolles a pour objectif la concertation entre les groupes actifs dans le quartier, afin de rechercher des solutions aux problèmes communs. Elle réunit chaque mois, tous ceux qui sous forme d’association, de groupe ou de simple engagement personnel, ont une activité sociale dans le quartier.

Nous avons rencontré le secrétaire de la coordination sociale, Leopold Vereecken, qui depuis trois décennies a accumulé les expériences associatives dans le quartier. Il travaille en outre au CPAS de la Ville de Bruxelles où il s’occupe de tout ce qui a trait aux projets communautaires et aux coordinations sociales.

Les besoins primaires : la partie visible d’une détresse plus grande

retour au sommaire du n°84 "Besoins primaires dans un contexte d’opulence" Acheter le pdf Auteur(s) : Interview par Romain Lecomte de Christine MAHY, Secrétaire générale du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté Premières lignes : Dans notre pays, tous les jours, il y a des gens qui (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal