AS en MR/MRS. Accompagner la famille et le résident lors de l’entrée en maison de repos

retour au sommaire du n°96 "Quel travail social dans les secteurs de la santé"


Auteur(s) :

Interview par C. Leclercq de

Julie LAURENT

Assistante sociale

Maison de repos du CPAS de Gembloux


Premières lignes :

L’entrée en maison de repos est un moment délicat. L’assistant social est souvent le premier interlocuteur auquel s’adresse la famille qui, dans la majorité des cas, est à l’origine de la demande.

Son rôle est de vérifier l’adéquation de la maison de repos et de ce qu’elle propose – notamment au niveau de son projet de vie – avec les besoins de la personne, son niveau de dépendance, ses envies. Il gère la liste d’attente, prépare l’entrée dans la résidence pour que l’équipe pluridisciplinaire puisse au mieux accueillir le résident et celui-ci, au plus vite, se sentir rassuré.

Dans les maisons de repos et de soins dépendant des CPAS ? l’assistant social est aussi le garant de l’accès à tous, sollicitant si besoin les les aides et interventions financières nécessaires.

L’Observatoire a rencontré Julie Laurent, assistante sociale attachée à la Maison de repos (et de soins) du CPAS de Gembloux. Elle aime beaucoup ce métier de contacts qu’elle exerce depuis bientôt dix ans.


Mots-clés :

Assistante sociale, maison de repos et de soins, écoute, liste d’attente, équipe pluridisciplinaire, projet de vie

L’autonomie : férocité d’un impératif et déni de la fonction du lien

retour au sommaire du n°88 "L’autonomie en tension" Auteur(s) : Thierry VAN DE WIJNGAERT Coordinateur IHP Prélude Résumé : L’autonomie, résonnant avec les idées de liberté et d’émancipation, est aujourd’hui promue comme une qualité éminemment désirable. On la retrouve dans le discours et les textes (...)

lire la suite
lien vers facebook
logo-Paypal